Est-ce encore nécessaire de présenter le letchi, star des repas de fin d’année ? C’est LE fruit qui ravive vos papilles et réveille tous vos sens au moment où vous en avez le plus besoin ! L’arrivée du letchi marque le début d’une période que nous apprécions tous : les fêtes de fin d’année. L’occasion de partager des moments en famille ou entre amis, de se ressourcer auprès de ses proches et surtout… manger des tonnes de letchis ! En attendant qu’il pointe le bout de son nez, on vous en dit un peu plus sur cette star de vos fêtes de fin d’année. 

letchi

D’où est originaire le letchi ?

Le letchi est originaire de Chine où sa culture existe depuis plus de 4 000 ans ! Le letchi est principalement cultivé dans l’hémisphère sud mais on peut aussi en trouver en Israël et en Thaïlande. En ce qui concerne La Réunion, le letchi a été introduit en 1764 par Pierre Poivre et Joseph-François Charpentier de Cossigny de Palma après plusieurs voyages en Chine et en Orient. 

C’est d’ailleurs suite à cet événement que le letchi a été introduit à Madagascar.

L’arbre à letchi, la force pas si tranquille !  

L’arbre, le colosse sur lequel pousse le letchi, provient de Chine, jusque là, rien d’anormal ! Assez dense et couvrant, il possède une forme assez arrondie et peut grimper entre 15 et 20 mètres de hauteur et peut aller jusqu’à 30 mètres. 

L’arbre à letchis est un arbre fruitier issu de la famille des Sapindacées. Les arbres de la famille des Sapindacées sont à l’origine d’une multitude de fruits que vous adorez : longanis, ramboutans, guaranas, quenettiers… Rien que ça ! 

La famille des Sapindus tient son nom du latin et signifie “l’arbre à savon”, drôle de nom, non ? Et pour cause, les fruits produits par l’arbre sont en effet utilisés comme “noix de lavage” pour leurs pouvoirs détergents grâce à l’importante présence de saponines. Pour la p’tite histoire, les saponines sont un groupe de molécules naturellement produites par notre chère faune et flore. 

casseur de letchi

Le métier de casseur de letchis : toute une histoire ! 

Les letchis ne seraient pas dans vos colis s’il n’y avait pas de casseurs de letchis pour les y apporter ! Métier physique et ancestral, c’est une profession qui se perd et ce, au détriment d’un savoir-faire emblématique. Historiquement, le casseur montait aux arbres pour y cueillir les grappes de letchis qui se trouvent aux extrémités des branches. Pour être plus agiles, les casseurs grimpent pieds nus et tirent vers eux pour casser la branche, ce qui les déséquilibre. De nos jours, les casseurs utilisent une nacelle, bien moins physique et surtout, bien moins dangereux ! Les nacelles permettent ainsi d’attraper des fruits qui sont inaccessibles pour les casseurs et ce sont donc des centaines de kilos de fruits qui sont sauvés. 

Chez Colipays, les casseurs de letchis préparent les ballots et les apportent en centre de tri. Une fois arrivés au centre de tri, nos saisonniers les trient un à un afin de s’assurer de la qualité de chacun. En effet, un fruit abîmé peut abîmer tous les autres ! Après une sélection accrue, les letchis sont délicatement mis dans vos colis. 

Comment bien conserver ses letchis ?

Une question subsiste pour garder le plus longtemps possible ce met délicieux que sont les letchis : comment les conserver ? 

Le letchi est toujours cueilli à maturité ! Sa petite coque rouge le protège mais pour le conserver jusqu’à 15 jours, il est préférable de les laisser au réfrigérateur. Si vous souhaitez en manger toute l’année, ce n’est pas impossible, il suffit simplement de les congeler une fois l’écorce et le noyau enlevés. Le goût ne sera pas le même mais au moins vous pourrez assouvir votre envie de manger des letchis 😉

Vous pouvez également les laisser à l’air libre et à température ambiante, il aura toujours son goût si unique mais sa coque brunira un peu ! 

Comment choisir son letchi ?

En réalité, c’est plutôt le letchi qui vous choisit ! Pour l’apprécier au mieux de sa forme, il faut le préférer avec une coque dure, non craquelée et de préférence, toujours attaché à sa tige. Sa couleur est vive et tire vers le rouge, toutefois, s’il brunit un peu, pas d’inquiétude, il est toujours comestible !

La délicieuse recette de tartelette aux letchis

Tout comme vous, nous adorons manger les letchis nature, tel quel, comme ça, sans surplus… Mais de temps en temps on aime aussi découvrir de nouvelles idées pour se régaler avec nos fruits préférés. On a découvert une SUPER recette, que vous pouvez retrouver ici ! Comme ça, pas de jaloux et surtout, vous pourrez vous régaler et régaler vos convives. Parce qu’on vous le rappelle, manger c’est aussi et surtout se faire plaisir 😉

Ingrédients

  • 500 g de letchis
  • 5 cuillères à soupe de sucre
  • Pour la pâte sablée :
  • Zestes d’1 citron
  • 100 g de farine
  • 70 g de sucre
  • 1 jaune d’oeuf
  • 70 g de beurre fondu
  • Pour la crème d’amande :
  • 50 g de poudre d’amande
  • 50 g de sucre
  • 1 œuf
  • 50 g de beurre

Préparation

  1. Préchauffez le four à 200°C, thermostat 7
  2. Réalisez la pâte sablée. Pour cela, dans un saladier, mélangez le beurre fondu avec le sucre, puis ajoutez le jaune d’œuf, les zestes de citron et la farine. Malaxez bien pour obtenir un mélange homogène
  3. Beurrez et farinez une plaque à four et versez-y la pâte. Étalez toujours à la main et enfournez 10 minutes
  4. Pendant ce temps, préparez la crème d’amande. Travaillez le beurre et le sucre ensemble pour obtenir une consistance crémeuse. Ajoutez l’œuf et travaillez énergiquement, puis incorporez la poudre d’amande. Réservez
  5. Au bout des 10 minutes, sortez la plaque du four. Réalisez des petites tartes individuelles à l’emporte-pièce
  6. Pelez et dénoyautez les letchis. Mettez-les dans un cul de poule. Recueillez le jus et versez-le dans une casserole avec les 5 cuillères à soupe de sucre. Laissez cuire à feu moyen jusqu’à l’état sirupeux
  7. Étalez un peu de crème d’amande sur les sablés, puis disposez les letchis. Badigeonnez de sirop de letchis au pinceau

Découvrez une autre recette ici.

Si tu as aimé cet article, n’hésite pas à commenter et/ou à t’abonner à nos réseaux sociaux Facebook et Instagram 🙂

À très bientôt

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*